mercredi 1 juin 2016 Publié par Cap Au Nord



Rappel Réunion Cap au Nord :


Mardi 28 Juin, à 18h30,Aux Jardins partagés de la Viste,19 Bd d’Hanoï 
Dernières nouvelles

Compteurs LINKY :

Le mouvement de refus de ces compteurs "sales" s'amplifie. La presse s'en fait l'écho. Des comités se créent partout en France et 86 communes (mais ça augmente tous les jours !) ont refusé. Très important puisque ce sont les communes, et non ERDF qui sont propriétaires des compteurs et que rien ne peut se faire sans leur accord.
Naturellement, notre bon Maire de Marseille s'est empressé de signer l'accord !
Rappelons les principales nuisances, texte détaillé à venir :
- Une électricité "sale" "dirty électricité en anglais") qui va se répandre partout dans nos maisons avec des risques sanitaires qui demanderaient un véritable blindage de tous nos circuits électriques.
- La multiplication des antennes et répéteurs nécessités par l'installation.
- Un coût colossal qui va se répercuter sur les factures.

- La mise en danger des emplois des 4000 préposés au relevé des compteurs, remplacés par ces compteurs "intelligents". Nous sommes étonnés qu'aucun des bons apôtres qui défendaient la dizaine d'emplois que pourrait créer le TTCM ne hurle son indignation devant ce scandale.


Rappel: la pose des compteurs n’est pas obligatoire et que les propos d’ERDF sur le sujet : amendes de 1500 E en cas de refus de l’installation, 300 E de plus si nouvelle installation sont des moyens de pression pour limiter les refus.
Il est possible pour l’usager qui refuse la pose de faire appel à une procédure par huissier, sommation à ERDF du refus, cela coûte 90 E.
Sur l’ensemble de la France, à ce jour 500.000 compteurs Linky posés.

Terminal de transport Combiné de Mourepiane 


Après son recul spectaculaire, le Port est en période de repli. Mais, méfiance : il rêve peut-être bien encore d'inonder nos quartiers de trains, de conteneurs et de camions... à petit coup, en "séquençant", comme il dit. Même son projet actuel est des plus flous.
Donc, nous ne relâchons pas notre vigilance et continuons à maintenir les contacts et à multiplier les rendez-vous.
Une délégation de Cap au Nord va rencontrer le Préfet. Quels sont les enjeux de cette rencontre ? Le projet de Mourepiane n’est pas abandonné, il va de nouveau être formalisé, serons-nous associés à cette rédaction ? Nous porterons au Préfet les points non négociables dont il va falloir tenir compte : les produits dangereux, le trafic routier, le passage à niveau de Saint André, le parcours du frêt sur rail.

 

Les Antennes de l’Estaque


Victoire du collectif le projet d’antennes de l’Estaque est abandonné, les antennes seront posées sur la digue à la mer. Une réunion en mairie de secteur est programmée entre le collectif et les représentants de SFR.

Dans le 5è, rue Jaubert, une intervention musclée de Free avec des policiers, contre le collectif Volte-face a permis la pose d’antennes relais.




Article précédent :


Concertation



Libellés :